Comment bien conserver ses grains de kéfir ?

Ce qui fait essentiellement la magie du kéfir c’est bien qu’on puisse les réutiliser à l’infini ! Mais pour autant, on n’a pas toujours envie de relancer immédiatement une nouvelle boisson. Heureusement, les grains de kéfir peuvent se conserver très facilement sans grandes contrainte ! Nous allons donc vous expliquer comment s’y prendre pour bien conserver ses grains de kéfir.

Conserver ses grains de kéfir au réfrigérateur

Pour conserver les grains de kéfir, il est recommandé de les mettre dans un bocal en verre avec de l’eau filtrée ou de l’eau de source. Il suffit ensuite d’ajouter une cuillerée de sucre en poudre et de recouvrir le tout, soit fermé hermétiquement, ou bien simplement recouvert avec un tissu en coton fixé avec un élastique. Placez le bocal au réfrigérateur et remplacez l’eau régulièrement. Remplacer l’eau toutes les 2 à 3 semaines suffit amplement.

Il est important de noter que les grains de kéfir sont des micro-organismes vivants qui ont besoin de nourriture et d’un environnement adéquat pour survivre. En les conservant dans l’eau fraîche au réfrigérateur, vous leur offrez les conditions idéales pour se maintenir en bonne santé.

Lancez-vous en toute simplicité avec notre pack kéfir clé en main >

Conserver ses grains de kéfir au congélateur

Il est tout à fait possible également de congeler les grains de kéfir pour les conserver plus longtemps. Pour ce faire, mettez les grains de kéfir dans un bocal en verre avec de l’eau filtrée ou de l’eau de source et placez le bocal au congélateur. Pour les utiliser, décongelez-les au réfrigérateur ou à température ambiante avant le réutiliser selon votre recette habituelle.

Il est important de noter que les grains de kéfir sont sensibles aux changements de température et de pH. Congeler les grains les exposent à des risques d’altération et d’affaiblissement, pouvant même entrainer une incapacité à fermenter de nouveau.

Conserver ses grains de kéfir séchés

Une dernière alternative de conservation peut être envisagée : il est possible de déshydrater ses grains pour les conserver. Pour ce faire, disposez vos grains de kéfir à plat sur une surface lisse en verre ou en plastique (ni bois ni métal) et laissez les sécher doucement à température ambiante. Veillez à ne pas tenter d’accélérer le processus en les exposants à une source de chaleur trop importante comme un four ou un chauffage, ni à les exposants directement au soleil.

Tout comme pour la congélation, ce procédé ne garantit pas que vos grains de kéfir puissent à nouveau fermenter dans de bonnes conditions.

Quelle que soit la solution que vous privilégiez, il est recommandé de respecter les règles d’hygiène lors de la préparation et de la conservation des grains de kéfir, en veillant à utiliser des ustensiles propres et à laver soigneusement ses mains avant chaque manipulation.

Liens utiles : Francesco Visioli and Academic Editor : “Characterization of Kefir Produced in Household Conditions: Physicochemical and Nutritional Profile, and Storage Stability.” – 11 mai 2021