FAQ – Foire Aux Questions

Rechercher par thème :

Mes grains de kéfir se sont multipliés, dois-je utiliser tous les grains pour relancer une culture ?

Tout comme une recette : il vous suffit d’adapter les proportions.

✨30g de grains : 1L d’eau + 30g sucre + 1 figue + 2 rondelles de citron.
✨✨60g de grains : 2L d’eau + 60g sucre + 2 figues + 4 rondelles de citron.
✨✨✨etc… Donc si vos grains se multiplient : soit vous augmentez votre production de boisson en adaptant les proportions. Soit vous conservez le surplus dans un bocal à part.

Combien de fois je peux ré-utiliser mes grains de kéfir ?

Vous pouvez réutiliser à l’infini vos grains de kéfir, à condition de bien vous en occuper ! ♻️ Il est très facile de garder une souche en bonne santé. Et en prendre soin, c’est pouvoir la réutiliser à l’infini. Référez-vous à : Comment prendre soin de mes grains de kéfir ? De plus, le kéfir se multiplie assez facilement. Donc vous pouvez renouveler facilement vos grains qui peuvent à la longue s’épuiser, en utilisant de nouveaux grains.

Comment prendre soin de mes grains de kéfir ?

De manière générale, pour prendre soin de vos grains de kéfir, ce n’est pas très compliqué.

😖 Vos grains de kéfir n’aiment pas :

  • Le soleil. ☀️ Laissez-les à l’abris des rayons ou même carrément à l’ombre sinon les grains fondent.
  • Les températures extrêmes. 🌡️ 25°C est la température idéale, entre 5 et 15°C : il s’arrêtera simplement de se développer, en dessous de 5°C ou au dessus de 35°C : attention, ces température sont trop extrêmes. À partir de 60°C, vos grains mourront complètement.
  • Les insectes et la saleté. 🐜 Il est important de bien couvrir vos cultures par un tissu, serré par une ficelle ou un élastique afin qu’aucun insecte ni aucune poussière ne puisse s’y faufiler.
  • Les arômes artificiels, les conservateurs, les pesticides et autres produits toxiques. 😷 Voilà pourquoi il faut favoriser de bons produits.
  • Les ustensiles en métal. ⚙️ Préférez le verre, le bois, la céramique et au pire le plastique ou l’inox.
  • Le calcaire et le chlore. 🚿 Avant de faire votre première fermentation, faites décanter votre eau toute une nuit pour laisser le chlore s’échapper. Pour le calcaire utilisez des perles de céramique, du charbon actif ou un filtre.

😍 Vos grains de kéfir aiment :

  • Être immergé dans leur milieu. 💧 Vos grains aiment l’eau (sucrée ou non). Sinon ils s’assèchent et ceci les fragilisent : ils ont donc besoin d’être constamment immergés.
  • Une eau renouvelée régulièrement. ♻️ Changer leur eau chaque semaine garantie leur bonne santé.
  • Le milieu acide et fruité. 🍋🍈 Le citron avec la peau et la figue sont ESSENTIELS pour vos grains de kéfir. Ils ne peuvent pas être enlevés. En effet, ils ont sur leur peau de bonnes bactéries qui favorisent la fermentation. L’acidité du citron est aussi très importante.

Le sucre. 🍬 Si vous sentez que votre kéfir “faibli”, vous pouvez lui préparer un booster : 200mL d’eau et 20g de sucre, dans lequel vous le laisser fermenter toute une nuit (bien couvrir d’un linge + élastique). Jetez ensuite l’eau sucrée. Faites votre culture comme d’habitude.

Combien de temps se conserve mes grains de kéfir ?

Très longtemps si vous en prenez soin ! 🔄♻️⚕️

À température ambiante (autour de 20°C), les grains se conservent 1 semaine. C’est pourquoi, il vaut mieux les tenir au frais.
Au réfrigérateur, dans de l’eau sucrée non changée, il se conserve 3 mois au maximum.

Si vous changez l’eau (sucrée ou non) régulièrement (nous vous conseillons de la changer toutes les semaine), vos grains peuvent durer éternellement. 😍

Il est toujours bien de faire une culture de temps en temps pour renforcer vos grains.

Puis-je remplacer le sucre par du miel ?

Vous pouvez mais ceci va affaiblir votre culture. 🍯🐝 En effet, le miel est connu depuis l’Antiquité pour ses propriétés anti-infectieuses : le miel empêche la prolifération bactérienne, virale ou fongique grâce à une enzyme, la glucose oxydase, produisant du peroxyde d’hydrogène qui est un antiseptique naturel. Vous comprendrez que ce n’est pas trop compatible avec vos petits scoby. 😁Mais ils peuvent aussi s’avérer très forts 💪 et s’habituer. Sans garantie.

Des produits ou des aliments que je ne dois absolument pas mélanger avec mon kéfir ?

Les ingrédients que vous ne devez pas mélanger avec vos grains de kéfir sont :
* Les colorants
* Les conservateurs
* Les arômes artificiels
* Les sucres de synthèse (édulcorant, aspartam…)
* Les huiles essentielles
* Les plantes antibactériennes et antifongique

Tout simplement, une règle très simple pour que vos souches aient une longue vie : pas de mélange en première fermentation ! Lors de la première fermentation, respectez notre recette du guide à la lettre pour une boisson réussie. (Non, je ne remplace pas le citron par du jus de citron ; oui, la figue est nécessaire, etc…).

Vous pouvez substituer la figue par un autre fruit sec.
Vous pouvez substituer le citron par un autre agrume (avec la peau).

Vous pouvez substituer le sucre blanc par un autre sucre naturel (évitez le miel qui est antiseptique).
Lors de la seconde fermentation : tout est permis car vos grains sont précieusement conservés ! Concoctez vos propres potions, allez-y faites-vous plaisir ! Baies, fleurs, épices, aromates… Retrouvez nos recettes sur notre Instagram 👉 www.instagram.com/orisae.fr

Après un passage au congélateur pour les grains de kéfir, comment relancer la culture ?

Nous ne garantissons pas ce mode de conservation, car vos grains risquent d’être trop affaiblie et ainsi il peut être difficile d’obtenir à nouveau une boisson de kéfir de cette manière.

Pour réactiver vos grains après congélation :

* Laissez décongeler l’eau et vos grains de kéfir à température ambiante et toujours bien couverts par un linge + élastique.
* Filtrez-les puis réveillez les grains en les ajoutant à de l’eau sucrée (sucre préalablement dissous, environ 200mL d’eau pour 20g de sucre). Couvrez bien par un linge + élastique.
* Avant de lancer votre culture, changer l’eau sucrée toutes les 24 heures pendant une petite semaine.
* Relancer une culture comme indiqué sur notre notice.

Si votre culture a repris, elle pétillera ! Bravo ! 👏✨ Mais ne vous tracassez pas non plus si vous n’y parvenez pas, encore une fois, ce n’est pas garanti ! 🤗

Pourquoi enlever les pépins des rondelles de citron ?

Ceux-ci risquent de se mêler à vos grains et donc stagner lors de vos prochaines culture. Avec le temps, ils finiront par moisir, ce qui pourrait contaminer vos grains de kéfir. Ainsi, il faut les retirer pour éviter cela ! 🍋😌👌

Est-ce que je peux ne pas mettre la figue dans ma culture ?

Non, la figue est essentielle pour que votre kéfir soit réussi. 👌🍸✨

En effet, les bactéries présentes sur la peau de votre figue sont essentielles au bon déroulement de la fermentation, mais aussi les apports nutritionnels et calorifiques de la figue sèche. Votre figue est donc obligatoire lors de la réalisation de votre kéfir. C’est le fruit que nous conseillons pour une recette garantie. Toutefois, vous pouvez varier avec un autre fruit sec (abricot, raisin, etc…) ou même un fruit frais. 🍇🍓🍑

Mais gardez toujours en tête que les fruits frais sont plutôt utilisés lors de la seconde fermentation.

Que faire de la figue et des tranches de citron une fois ma boisson récoltée ?

Les fruits ne peuvent être utilisés qu’une seule fois ! Il faut donc les renouveler à chaque fois.

Ainsi, une fois votre culture de kéfir terminée, vous pouvez utiliser la figue et les rondelles de citrons.

🍈Pour la figue :
* Mangez-la telle qu’elle. Mais elle aure perdu tout son sucre.
* Incorporez-la à vos recettes (gâteau, compote, plat salé…).
* Réservez chaque nouvelle figue au congélateur, puis quand vous en avez suffisamment, faites-en de la confiture.

* Compostez-la.

🍋 Pour le citron :
* Commencez tout simplement par presser le jus dans votre boisson de kéfir pour le pas en perdre une goutte.
* De la même manière que la figue : incorporez vos tranche de citron à vos préparations culinaires ou réservez-les pour en faire de la confiture.

* Le compost n’aime pas toujours l’acidité, donc compostez votre citron avec parcimonie, découpé en petit morceau.

Mes grains sont séchés, que faire pour relancer la culture ?

Votre culture peut repartir mais le séchage des grains n’est pas une garantie. Voici ce que nous vous conseillons :

Mettez vos grains secs dans de l’eau que vous changez tous les jours afin que vos grains gonflent. Une fois qu’ils sont gonflés, généralement au bout de 4 jours, nourrissez les avec du sucre pendant encore quelques jours : 200mL d’eau pour 30g de sucre. Renouvelez cette eau sucrée durant 5 jours. Ensuite vos grains sont prêts pour relancer une nouvelle culture. ♻️

Faut-il que je rajoute du sucre dans l’eau quand je conserve les grains de kéfir?

Cela dépend de ce que vous voulez en faire. Si vous souhaitez que vos grains continuent de se développer, placez vos grain de kéfir au réfrigérateur dans un bocal d’eau sucrée, que vous changez toutes les semaines. Si vous voulez garder la quantité que vous avez, mettez les grains simplement au réfrigérateur dans un bocal d’eau, que vous changerez également toutes les semaines.

Comment conserver les grains de kéfir?

Vous pouvez utiliser vos grains de kéfir de 4 façons différentes après une culture.
1) Relancer tout de suite une nouvelle culture de kéfir.

Sinon il existe trois façons de conserver les grains : 

2) Placer les grains dans de l’eau, dans un bocal qui ferme hermétiquement, et changer l’eau toutes les semaines. Cette méthode de conservation est celle que nous garantissons. ✅ Vous pouvez également sucrer l’eau si vous voulez que les grains continuent à grandir. 

3) Congeler les grains en les plaçant à nouveau dans de l’eau. ⚠️ Nous ne garantissons pas que vos grains soient en bonne santé après la congélation.4) Faire sécher les grains pour pouvoir les conserver ensuite dans un bocal hermétique. ⚠️ Nous ne garantissons pas que vos grains soient en bonne santé après qu’ils soient séchés.

Je suis enceinte, est-ce que je peux boire du kéfir ?

🚫 Nous déconseillons le kéfir aux femmes enceintes car nous n’avons pas la prétention de maîtriser et de connaître les effets lors d’une grossesse.
Demandez l’avis de votre médecin.Toutefois, nous pouvons compléter par vous dire que certaines discussions autour de la grossesse déconseillent de boire du kéfir sur le même rythme que vous avez hors période de grossesse, mais plutôt d’en boire à très petite dose.
Nous avons également reçu des témoignage disant que certaines personnes ont continué à boire du kéfir tout à fait normalement durant leur grossesse. Ainsi, libre à vous de boire du kéfir lorsque vous êtes enceinte.
Dans tous les cas, écoutez votre corps et l’avis des spécialistes ! 😌

À quoi sert exactement le temps de fermentation pour mon kéfir ?

Le temps de fermentation est le temps qu’il vous faudra pour réaliser votre boisson.

Pour le kéfir en première fermentation, il ne faut pas aller au-delà de 48 heures. Ce temps de fermentation permet aux scoby de se nourrir des ingrédients que vous avez ajouté : sucre, citron et figues. Vous laissez ainsi le temps aux scoby de transformer le sucre en éthanol, puis de transformer l’éthanol en gaz carbonique, en acidité et en bons nutriments (probiotiques aussi !). Et pendant ce temps de fermentation, les scoby se régénèrent, ils se reproduisent.

La deuxième fermentation est, elle, facultative. C’est 24 heures à température ambiante : le temps de laisser le sucre se dégrader davantage, le pétillant s’accentuer et aromatiser si vous le souhaitez.

Ainsi laissez fermenter, c’est la phase vitale pour les scoby et votre boisson !

Est-ce que je peux remplacer les rondelles de citron par du jus de citron ?

Non. 🍋 On pourrait croire que les rondelles de citrons jouent uniquement un rôle gustatif mais c’est faux. Bien au contraire, ils sont indispensables au bon déroulé de la culture. En effet, les bactéries (oui oui encore celles-ci) présentes sur la peau du citron sont essentielles lors de la fermentation du kéfir ! La pulpe et le jus créent également un milieu propice au développement des bonnes bactéries et empêchent celles des mauvaises.

Et, pompon sur la Garonne (ou cerise sur le gâteau comme vous voulez), ces rondelles de citrons confèrent un bon petit goût d’agrume à votre kéfir !

Est-ce normal qu’il y ait du liquide avec les grains de kéfir dans la bouteille du kit ?

Oui, c’est de l’eau ! 💧

Pour que les grains ne sèchent pas pendant le transport, il y a environ 100 mL d’eau. Celle-ci pourra être jetée lorsque que vous filtrez les grains de kéfir pour lancer votre culture. Pour filtrer vous pouvez utiliser une passoire fine (pas de métal) ou un tissu (torchon, serviette, etc…).

J’ai laissé de côté mon kombucha pendant plusieurs mois dans son bocal, est-ce que je peux encore l’utiliser ?

Bien sûr ! Le kombucha se conserve très bien ! Vous pouvez, si vous le souhaitez, repartir à zéro et faire pousser un nouveau scoby que vous utiliserez ensuite pour faire vos boissons. Ou tout simplement relancer directement une nouvelle culture.

D’où vient le kombucha : corps animal ou végétal, quel pays ?

Le kombucha est un scoby qui est un mélange de levures et de bactéries. le scoby appartient donc à la fois au règne végétal (levure) et à la fois au règne bactérien (bactérie). Leur origine est incertaine, puisqu’elle remonte à la nuit des temps. Nous dédierons un article à part entière sur l’origine du kombucha.

Les boissons obtenues à partir de scoby sont vegans !

Qu’est-ce que le starter ?

Il s’agit tout simplement d’un extrait de la boisson de kombucha à maturité, donc très acide. Il permet les meilleurs conditions d’ensemencement pour votre kombucha. Le starter est donc un échantillon de votre boisson qu’il faudra toujours garder avec votre scoby pour réaliser vos prochaines boissons.

Le kombucha m’a donné mal au ventre, pourquoi ?

Si vous pensez avoir mal à cause du kombucha, c’est sûrement dû au fait que votre organisme apprend à connaître ce nouvel aliment et qu’il y a un temps d’adaptation pour votre microbiote. Le kombucha ne pose aucun problème sur votre santé, il ne trouble pas votre digestion et peut même l’améliorer. Le seul risque est un excès d’acidité dans l’organisme, mais cela arrivera seulement si vous buvez bouteille sur bouteille ! 🍻😛

Je trouve que mon scoby à un drôle d’aspect :

* Il y a des filaments bruns –> rien de plus normal ! Ce sont les levures. C’est vrai qu’elles ne sont pas toujours très esthétiques, mais délicieuses pour votre corps. Nous nous conseillons de les laisser bien en place. Vous pouvez aussi les enlever si vous voulez…

* Il a une couleur étrange –> le scoby varie du beige clair au brun foncé : c’est normal. Plus il est foncé, plus il vieillit. Si votre souche est marron foncée : elle est vieille et il se peut qu’elle soit “épuisée”. Ainsi jetez-la et utilisez une souche fille au dessus de celle-ci. D’autres couleurs ne sont pas normales et sûrement signe de contamination extérieure. Se référer à la question : À quoi ressemble un scoby de kombucha qui n’est pas en bonne santé ?

* Il n’est pas lisse –> il ne forme pas une galette, il y a des bulles, des aspérités, des vagues, des boursouflures,… c’est normal ! Si un scoby prend la place qu’on lui donne, ce n’est pas pour autant qu’il se développe tout lisse. S’il n’est pas granuleux et très visqueux : alors tout va bien !

* Il a des bulles –> lorsque une fille née sur une mère, ceci peut former des bulles. C’est normal !Il y a comme des trous poreux –> ça peut arriver oui ! Parfois les scoby ne se développe pas sur toute la surface air-liquide et de petits trous apparaissent.

Combien de temps je peux laisser le scoby de côté avant de refaire une culture ?

Vous pouvez laisser autant de temps que vous voulez le scoby du kombucha de côté avant de refaire une culture, à condition de laisser le scoby bien immergé dans suffisamment de thé sucré et bien recouvert d’un linge fermé d’un élastique. Notez que si vous laissez votre scoby dormir plusieurs mois, il faudra simplement le réveiller en lançant une première culture.

Mon scoby s’est multiplié, que dois-je utiliser pour relancer une culture?

Si votre scoby se multiplie, c’est qu’il est en pleine forme, bravo ! Votre souche mère donne naissance à des souches filles. Vous pouvez tout à fait cultiver avec toutes les souches, simplement le temps de fermentation sera accéléré.

Si vous avez plus de scoby qu’il n’en faut, vous pouvez :

  • 🍾 Produire plus ! Augmentez le volume de boisson que vous préparez tout en gardant les bonnes proportions avec les ingrédients de base. 
  • 🏺 Conserver vos souches filles lorsque vous aurez besoin de produire davantage de boissons (à Noël, lors d’une soirée d’anniversaire, d’un apéro entre collègue, etc…).
  • ⚗️ Garder des souches spéciales “expérimentations”. Lorsque vous voudrez testé une recette mais que vous n’êtes pas sûr.e du résultats, les nouvelles souches sont faites pour cela ! Comme ça vous gardez toujours une souche pure.
  • 👐 Partager des souches ! Vous pouvez en faire profiter vos proches et vos voisins. Faites simplement attention à ce que votre souche soit en bonne santé.
  • Déshydrater les souches.
  • Et puis, nous vous donnerons d’autres idées bientôt… !

Combien de fois je peux ré-utiliser le scoby ?

Vous pouvez réutiliser à l’infini votre scoby, à condition de bien vous en occuper ! Il est très facile de garder une souche en bonne santé. Et en prendre soin, c’est pouvoir la réutiliser à l’infini. Référez-vous à :
Comment prendre soin de mon scoby de kombucha ? De plus, le kombucha se multiplie assez facilement. Donc vous pouvez renouveler facilement votre souche mère qui peut à la longue s’épuiser, en utilisant une souche fille.

Est-ce qu’il a des produits ou aliments que je ne dois absolument pas mélanger avec mon kombucha ?

Pour les produits ménagers :
Ne pas utiliser des produits toxiques, corrosifs, dangereux pour la santé… 😷 Utilisez tout simplement des produits naturels : eau et vinaigre blanc suffisent largement pour nettoyer vos récipients et plans de travail ou pensez à la stérilisation

Pour les aliments :
Lors de la première fermentation :
Évitez absolument les conservateurs et les arômes artificiels qui détruiront votre souche. Nous déconseillons l’utilisation d’huiles essentielles qui modifieront la structure de votre scoby.
Privilégiez toujours des produits locaux, de saison, bio, demeter, issu de la permaculture et du commerce équitable… 😌🌍♻️
Si vous voulez que la première fermentation se passe bien, il faut donner les bons ingrédients à votre scoby de kombucha : du sucre et du thé natures et purs.

Lors de la seconde fermentation :
Une fois que le scoby n’est plus présent dans la boisson, tout est permi, il n’y a pas d’aliments interdits : c’est le moment de vous faire plaisir et d’expérimenter ! 😋⚗️La boisson de kombucha est une boisson que vous pouvez assaisonner avec autant d’ingrédients que vous le souhaitez : cela dépend de vos goûts et de vos envies.

Privilégiez toujours des produits locaux, de saison, bio, demeter, issu de la permaculture et du commerce équitable…

Que faire pour réduire l’acidité de mon kombucha ?

À vous d’expérimenter pour trouver l’équilibre gustatif qui vous convient.

Vous pouvez au choix :

* 😋 Goûtez quotidiennement votre kombucha pour connaître la durée de première fermentation qui vous convient.

* 🌡️ Laissez fermenter pour la seconde fermentation dans un endroit moins chaud.

* ❄️ Sauter l’étape de la seconde fermentation et mettez directement au réfrigérateur.

* 🍭 Ajoutez un peu de sucre après la première fermentation.

* 🍐🍒🍑🍓Contrebalancer l’acidité en seconde fermentation avec des fruits qui vont apporter plus de rondeur (poire, cerise…).

Ma boisson de kombucha garde une odeur/un goût vinaigré, est-ce normal ?

Oui, c’est normal mais pas irrémédiable. 😀 Rappelez-vous que la culture de kombucha s’adapte à vos papilles. Le côté vinaigré peut être dû à plusieurs paramètres :

* ⏳ La seconde fermentation est peut-être trop longue à votre goût : généralement à partir du septième jour, la boisson a beaucoup fermenté ainsi elle est très acide.
Pour moins d’acidité, réduisez le temps de fermentation.

* 💧 Vous avez remis plus de starter que de nécessaire. Pour rappel, on remet 10% du volume total de la boisson. Donc pour faire 1L de boisson kombucha, il faut mettre 100 mL de starter.

* 🔥 Il fait plus chaud que d’habitude et votre kombucha a fermenté plus vite et est donc plus acide. Assurez-vous qu’il ne fasse pas plus de 25°C ou bien laisser fermenter moins longtemps.

* 🍭 Vous ne mettez pas suffisamment de sucre qui est trop vite dégradé et donc transformé en acidité.

Mettez plus de sucre ou réduisez le temps de fermentation.

Est-ce que les scoby contiennent des produits nocifs ?

Non, il n’y a aucun produits nocifs dans nos kits ! 😌👌

Les scoby (symbiose bactéries et levures) sont des levures et des bactéries qui sont utilisées la plupart du temps dans les aliments courants de la vie de tous les jours ! Ici, ils sont simplement sous une autre forme que ceux utilisés pour la préparation d’aliments fermentés que nous connaissons et consommons tous : yaourts, fromage, choucroute, légumes fermentés, etc…. Ainsi les scoby ne contiennent pas de produits nocifs.Qui plus est dans notre laboratoire, nous cultivons exclusivement avec des produits bio. 🌾

Si je n’aime pas le thé noir, puis-je le remplacer par un autre thé ?

Oui, vous pouvez tout à fait remplacer le thé noir par un autre thé, mais il faut que le thé soit toujours pur et nature, de préférence bio.
Ainsi vous pouvez utiliser du thé noir ou du thé vert lors de votre première fermentation, mais évitez tous les thés à base d’herbe (thé à la camomille, à la menthe poivrée) car il ne vont pas apporter les nutriments nécessaires pour nourrir le kombucha et peuvent avoir des propriétés anti-bactériennes qui sont donc néfastes pour la souche. Ne jamais utiliser du thé aromatisé, contenant des colorants ou des conservateurs : ceux-ci endommagent définitivement votre souche qui alors ne serait plus neutre mais changera de couleur, d’aspect et donc les propriétés de la boissons.

Je suis enceinte, est-ce que je peux boire du kombucha ?

🚫 Nous déconseillons le kombucha aux femmes enceintes car nous n’avons pas la prétention de maîtriser et de connaître les effets lors d’une grossesse. Demandez l’avis de votre médecin. Toutefois, nous pouvons compléter par vous dire que certaines discussions autour de la grossesse déconseillent de boire du kombucha sur le même rythme que vous avez hors période de grossesse, mais plutôt d’en boire à petite dose. Nous avons également lu des témoignages disant que certaines personnes ont continué à boire du kombucha tout à fait normalement durant leur grossesse. Ainsi, libre à vous de boire du kombucha lorsque vous êtes enceinte. Dans tous les cas, écoutez votre corps et l’avis des spécialistes ! 😌

À quoi sert exactement le temps de fermentation ?

Le temps de fermentation est le temps qu’il vous faudra pour réaliser votre boisson. ⏰

Ce temps peut varier, la plupart du temps entre 5 à 10 jours pour la réalisation de boisson de kombucha, selon vos goûts personnels. Ce temps de fermentation permet aux scoby de se nourrir des ingrédients que vous avez ajouté : sucre, thé et starter. Vous laissez ainsi le temps aux scoby de se nourrir, de transformer le sucre en éthanol, puis de transformer l’éthanol en gaz carbonique et en bons nutriments. Et pendant ce temps de fermentation, les scoby se régénèrent, se reproduisent.

Ainsi laissez fermenter, c’est la phase vitale pour les scoby et votre boisson !

Y a-t-il une date de péremptions du kit kombucha ?

Il n’y a pas de date de péremption pour le kit kombucha à proprement parlé, bien que nous conseillons une utilisation dans les 4 semaines après la réception de celui-ci. ⏳

Lorsque vous recevez votre kit kombucha, il vaut donc mieux l’utiliser tout de suite.

Si vous ne pouvez pas, nous vous conseillons de le placer au frais. Sans quoi, le bébé scoby contenu dans votre kit risque de continuer à croître et il sera de plus en plus difficile de l’extraire de la bouteille.

Je n’arrive pas à sortir mon bébé scoby de ma bouteille, que faire ?

Il se peut que durant le transport votre souche ait continué à croître et donc que vous ayez du mal à la retirer de la bouteille. Pas d’inquiétude. 😌
Commencez par vider le starter, n’en perdez pas une goutte, réservez-le en le couvrant à l’aide d’un tissu et d’un élastique. Ensuite, essayez tout simplement de faire sortir le scoby en secouant la bouteille et en insistant. Si votre scoby ne sort toujours pas, rapprochez-le le plus possible du col de la bouteille et munissez-vous d’un petit ustensile en bois ou en plastique (ex : baguette chinoise) préalablement lavé au vinaigre blanc. Servez-vous en pour faire sortir le scoby.
Si le scoby se déchire ou se déforme, ce n’est pas grave. L’essentiel est qu’il soit sorti ! Vous allez maintenant pouvoir le faire pousser. 🔝

Comment savoir que mon bébé scoby pousse comme il faut ?

* Votre bébé scoby peut tout à fait tomber au fond, ce qui est normal.
* Au bout d’un ou deux jours, un film transparent, une membrane clair, semblable à un gel, apparaîtra à la surface : votre scoby pousse. Ce biofilm qui flotte au dessus de votre bébé scoby n’est autre qu’un nouveau bébé !
* Les deux bébés peuvent à certain moment être fixés ensemble, ou tout à fait distincts l’un de l’autre, c’est normal. C’est celui du dessus que vous allez faire croître.

⚠️ Surtout ne mélangez pas la culture, ne bougez pas le récipient, ne changez pas le récipient de place une fois qu’il s’est formé.
* Ce nouveau scoby va s’épaissir petit à petit, de manière irrégulière ou lisse, il peut avoir des trous, des bulles et des aspérités, c’est normal.
* Il aura atteint la bonne taille lorsqu’il aura à peu près 1cm d’épaisseur. Vous pourrez alors commencer votre boisson de kombucha.
* Si votre scoby met plus de temps à pousser : soyez patient.e, peut-être est-ce dû à la température un peu trop faible pour lui ou tout simple au temps que votre scoby s’adapte à son contenant.

Cette étape montre que le scoby engendre un nouveau scoby au-dessus de lui et ainsi de suite.

Conseils pour que votre bébé scoby devienne grand :
* Ne mélangez pas la culture lors de cette étape, une fois le bébé scoby en place laissez-le tranquille.
* Ne le changez pas de place : une fois votre scoby dans son récipient, choisissez un endroit à l’abris de la lumière, à température ambiante et ne le bougez plus, sinon vous risquez de perturber sa pousse.
* La température idéale : 25°C.
* La lumière idéale : à l’abris du soleil ou même à l’ombre (en tout cas : pas de contact direct avec les rayons du soleil).* Le récipient qui accueille votre scoby doit être extrèmement propre : stérile ou à minima bien lavé au vinaigre blanc et à l’eau chaude.
* Choisissez un récipient du bon diamètre : 8 cm. Si vous n’avez pas cette taille, jusqu’à 12 ou 13 cm conviennent, au-delà favoriser un plus petit diamètre que 8 cm plutôt qu’un trop grand ou votre scoby aurait plus de mal à pousser.

Pour quoi faire pousser mon bébé scoby ?

D’une part, pour le renforcer 💪 et d’autre part, pour voir votre propre bébé scoby grandir ! 👀

Lorsque vous recevrez votre kit, une étape pour faire pousser votre bébé scoby sera nécessaire. En effet, le bébé scoby que vous recevrez sera trop petit pour parvenir à faire fermenter 1L de boisson directement, ainsi il faudra le renforcer en le laissant pousser une dizaine de jours. Comme précisé dans la notice, après avoir choisi votre récipient propre en verre d’environ 8cm de diamètre (ce diamètre correspond à la taille de votre bébé scoby contenu dans la bouteille), vous y verserez le starter dans lequel vous ajouterez 30g de sucre. Après dissolution : placer le bébé scoby face claire vers le haut, les filaments bruns vers le bas. Recouvrez bien à l’aide d’un linge et d’une ficelle. Patienter ensuite une dizaine de jours.

Vous allez pouvoir observer votre scoby pousser comme par magie ! Vous n’avez rien à faire ! 🔮

Quel est l’apport nutritif du kombucha ?

1 litre de kombucha préparé avec 50g de sucre au départ, contient après la fermentation 21g de sucre résiduel soit 55 calories (source : “Comboucha” de Günther W. Frank).

Que se passe-t-il durant la fermentation ?

Pendant la fermentation, des réactions complexes* entraînent la production de substances essentielles pour l’organisme, se retrouvant ensuite dans la boisson : des probiotiques, différents acides excellents pour la santé (acétique, glucuronique, gluconique, lactique dextrogyre, folique), des vitamines (B1, B2, B6, B12, C, PP etc…), des sels minéraux, des enzymes actifs, des acides aminés essentiels, des substances antibiotiques et une petite quantité d’alcool (entre 0,1 et 0,5°).

*En résumé : Lors de la fermentation, les levures transforment le sucre utilisé dans la préparation du kombucha en éthanol (alcool). L’alcool produit est ensuite utilisé comme substrat par les bactéries pour former de l’acide acétique. Ces bactéries utilisent l’oxygène pour leur activité et leur croissance. Du CO2 (gaz carbonique) est produit lors de ces transformations.

Nous consacrerons un article à part entière à ce sujet. 🤓

Quel goût dois-je obtenir ?

La boisson de kombucha est vivante. Ce qui signifie que chaque culture sera différente, il n’y a pas un kombucha pareil. En effet, le kombucha est une boisson artisanale, elle est donc soumise à des risques de variabilités qualitatives.

Si on essaye de la décrire : elle est rafraîchissante et acide (elle atteint un pH de 4 à 2,5) légèrement pétillante. Elle a un goût particulier qui rappelle parfois le cidre, la bière, le vinaigre et/ou le thé. Sa couleur est brune claire, un peu ambrée si on utilise un thé noir.

Astuce : si vous n’en avez jamais bu et si vous vous lancez pour la première fois dans la réalisation de kombucha, vous pouvez trouver une boisson de kombucha nature dans le commerce (magasins bio) et ainsi vous faire une idée du goût à obtenir. Santé ! 🍻

Je pars en vacances, comment conserver mon kombucha ?

Vous pouvez tout à fait partir en vacances tranquillement pendant plus d’un mois. ⛱️🏔️✌️

Il suffit que votre scoby soit totalement immergé dans du thé sucré, qu’il soit placé dans un endroit frais de préférence (15°C) et sec, à l’abri de la lumière, et surtout bien recouvert d’un linge pour éviter la contamination d’insectes ou de poussière mais pour qu’il puisse respirer. Pour se faire : préparez du thé sucré normalement et ensemencez comme indiqué sur la notice. Pour plus de précaution, vous pouvez prévoir plus que 1L (afin de combler l’évaporation). Veillez à bien couvrir la culture en serrant le linge contre la paroi du récipient.Bonnes vacances ! ☀️

Que faire si mon scoby est moisi ou a été contaminé par un nuisible (insecte) ?

En présence de moisissure  (ce qui est chose rare) ou, plus probable, d’insecte (d’œufs) sur mon scoby, je ne bois pas la boisson de kombucha.

Je vérifie si toutes les couches de mon scoby ont été contaminées. Si ce n’est pas le cas, je jette les parties contaminées. Je relance le kombucha avec le scoby non contaminé, en étant vigilant.e les prochains jours pour suivre l’évolution de la culture. Si le scoby de kombucha est trop affaibli pour une culture, j’attends qu’il pousse dans du thé sucré.

Si tout le scoby est contaminé, il doit être jeté.

À quoi ressemble un scoby de kombucha qui n’est pas en bonne santé ?

Un scoby de kombucha n’est pas en bonne santé et ne peut être utilisé, ni bu, si :

  • Il se délite. Il est comme “fondu”.
    Un scoby en bonne santé est certes parfois très étrange d’aspect : visqueux, filamenteux, biscornu… Il a parfois même des aspérités en forme de vagues ou de petits boutons qui se forment sur le dessus : c’est normal. Mais un kombucha qui est trop mou, qui est presque fondu, n’est pas un kombucha en bonne santé (sauf si c’est un bébé).
  • Il est complètement moisi.
    Le développement de moisissure sur un scoby est très rare et signifie que la symbiose a été perturbée (sûrement par une contamination). Votre scoby peut brunir et avoir des taches blanches : c’est normal. Mais l’apparition de taches vertes, noires, jaunes ou de spores comme sur un fruit, signifie que votre kombucha n’est pas en bonne santé.
  • Il est noir, d’une couleur vraiment douteuse.
    Votre kombucha varie du beige très clair au marron foncé : c’est normal. S’il noircit, votre scoby est en mauvaise santé.
  • Il est entièrement contaminé par un insecte.
    Il faut bien recouvrir votre kombucha, surtout avec un fil ou un élastique pour serrer contre les parois car de petits insectes peuvent s’y faufiler. La contamination de la souche entière par un insecte est de mauvaise augure pour votre souche.

Important : Un scoby est généralement immortel. 💫 De plus, il est toujours possible de raviver la flamme éteinte d’un kombucha, tel le phoenix, il peut renaître de ses cendres (si si !). Alors avant de jeter votre pauvre scoby, posez-vous les bonnes questions : il se peut tout à fait qu’il soit récupérable. Cependant, il est possible qu’il meurt un jour pour diverses raisons (contamination, fortes chaleurs, épuisement, etc…).

Un doute sur votre kombucha ? Contactez-nous en nous expliquant ce qui vous inquiète en joignant des photos : contact@orisae.fr

Comment prendre soin de mon scoby de kombucha ?

De manière générale, pour prendre soin de votre scoby, ce n’est pas très compliqué.

😖 Votre scoby n’aime pas :

  • Le soleil. ☀️ Laissez-le à l’abris des rayons ou même carrément à l’ombre.
  • Les températures extrêmes. 🌡️ 25°C est la température idéale, entre 5 et 15°C : il s’arrêtera simplement de se développer, en dessous de 5°C ou au dessus de 35°C : attention, ces température sont trop extrêmes. À partir de 60°C, votre scoby mourra complètement.
  • Les insectes et la saleté. 🐜 Il est important de bien couvrir vos cultures par un tissu, serré par une ficelle ou un élastique afin qu’aucun insecte ni aucune poussière ne puisse s’y faufiler.
  • Les arômes artificiels, les conservateurs, les pesticides et autres produits toxiques. 😷 Voilà pourquoi il faut favoriser de bons produits.


😍 Votre scoby aime :

  • Être immergé dans son milieux. 💧 Vous pouvez de temps en temps, immerger votre scoby dans le thé sucré, afin que la parti haute de votre scoby soit en contact du liquide. Tant que votre scoby “baigne dans son jus” il est invincible !
  • Le milieu acide. ⚡ Vous pouvez “rincer” votre scoby à l’eau clair pour enlever les impuretés (filaments bruns notamment) afin qu’il soit plus “présentable” (si vous faites découvrir la boisson à des amis par exemple). Lors de la récolte, il est important de couvrir le scoby de vinaigre blanc, ce qui évite les contaminations et le protège.
  • Vos mains ! 👐 Ou plutôt les bonnes bactéries qui se trouvent sur vos mains. Hé oui, elles sont partout ces fameuses bactéries ! Aussi, il n’est pas nécessaire de porter des gants lorsque vous manipulez votre scoby. Si vous avez les mains bien propres, rincées et séchées, nous vous conseillons de manipuler avec les mains.
  • Le sec et l’ombre. ⛱️ Placez votre scoby dans un endroit sec et comme précisé ci-dessus : à l’abris de la lumière.


Un espace propre. 🌟 Un bocal en verre bien lavé, rincé au vinaigre blanc ou stérilisé.

Comment savoir si ma souche est en bonne santé ?

Contrôler sa souche est important. Si elle est lisse et d’une couleur laiteuse, elle est parfaite ! Toutefois les imperfections sont totalement normales. La souche peut vraiment varier de tailles, formes et donc d’aspects. Une souche en bonne santé sent fort, presque le vinaigre, elle est agréable au touché, elle est brune.

Il y a des filament brun en dessous : ce sont des levures, rien de plus normal.

Dois-je obligatoirement utiliser des produits bio ?

Ce n’est pas obligatoire, mais vivement recommandé ! 😉

Ce que nous entendons par bio c’est “sans produits phytosanitaires” ou “produits de synthèses”.

En effet, il faut éviter les conservateurs, les arômes artificiels, les additifs et autres produits toxiques qui peuvent endommager votre souche. Il y a moins de risque d’en trouver sur des produits bio. Pour votre santé et celle de votre scoby il est donc préférable d’utiliser de bons produits. Le bio n’est pas le seul critère de sélection, pensez aussi à l’agriculture raisonnée, la saisonnalité, la provenance, etc… 🌍♻️

Est-ce que je peux utiliser différents types de sucre ?

Oui, tout à fait, vous pouvez varier les plaisir ! 😋

Vous pouvez varier le type de sucre que vous utilisez dans vos boissons : non raffiné, rapadura, miel… Il est également important de choisir du “bon” sucre.

Toutefois la recette que nous garantissons reste le sucre de betterave bio.

Quel est le taux de sucre contenu dans ces boissons ? Comment l’ajuster ?

De manière générale, le kéfir et le kombucha sont 6 fois moins sucrés qu’un soda conventionnel ! Le sucre reste un ingrédient essentiel pour ces deux boissons fermentées étant donné que les microorganismes principaux constituant kéfir et kombucha en font usage en tant qu’aliment principal, d’où l’impossibilité de le cultiver à long terme sans l’utilisation de cet ingrédient.

Plus le temps de fermentation sera long, et moins de sucre sera présent dans la boisson. Notamment, le sucre commencera à être réduit drastiquement à partir de 18 heures pour le kéfir et du septième jour de fermentation pour le kombucha. Afin de diminuer le contenu en sucre davantage, sans pour autant que l’acidité ne devienne intolérable, on utilisera la deuxième fermentation (le sucre sera encore plus dégradé).

Je suis diabétique, puis-je boire du kéfir ou du kombucha ?

Bien sûr !* Le kéfir et le kombucha permettent justement de contrôler le taux de sucre et de l’ajuster selon vos goûts, vos besoins et donc aussi votre régime alimentaire…

Plus d’infos : Quel est le taux de sucre contenu dans ces boissons ?

*Nous vous recommandons bien sûr de demander l’avis de votre médecin pour toutes questions qui concernent votre santé. 🙏

L’eau du robinet convient-elle ?

L’eau du robinet convient tout à fait. 💧✅

Vous pouvez toutefois laisser évaporer le chlore contenue dans celle-ci le temps d’une nuit, en laissant reposer votre eau dans une carafe en verre, ouverte et recouverte d’un linge.⚠️ Si votre eau est très calcaire, il est préférable d’utiliser des perles de céramique ou du charbon actif en plus lorsque vous laissez reposer l’eau. Le calcaire peut en effet endommager vos cultures et les ralentir.

Que faire si ma boisson n’est pas pétillante ?

Chaque culture est unique, en prenant ce critère en compte on comprend qu’il peut avoir une boisson plus fermentée que l’autre d’une culture à l’autre. Ce qui est tout à fait normal ! 😀 L’effet pétillant peut légèrement se rattraper, cependant pour votre prochaine culture vous pourrez rendre votre boisson plus pétillante en prenant en compte différents critères.


* Souche endormie : la boisson est moins pétillante lorsque les souches sont endormies (si elles ont passé un long séjour au réfrigérateur par exemple), ainsi il faudra les réveiller. À savoir : plus vous relancez des cultures, plus les souches seront actives.


* Fermeture hermétique : il se peut que lors de la deuxième fermentation, votre bouteille n’était pas assez fermée hermétiquement. Votre bouteille Le Parfait garantie une bonne fermeture.


* Sucre : une autre explication est peut-être le fait qu’il n’y avait pas assez de sucre pour que les scoby puissent se nourrir et rejeter du gaz carbonique.


* Temps de seconde fermentation : enfin la dernière possibilité est que vous n’avez pas laissé assez longtemps la boisson en deuxième fermentation. À noter que le kombucha est souvent moins pétillant que le kéfir.


Astuce : pour booster l’effervescence vous pouvez ajouter un peu de sucre avant de placer votre boisson en seconde fermentation.

Si je place ma boisson récoltée dans un récipient non fermé, que se passe-t-il ?

Cela n’est pas si grave, car cela n’empêche pas la deuxième fermentation. Cependant votre boisson ne sera pas du tout pétillante car vous laisserez tout le gaz carbonique s’échapper ! C’est pourquoi nous conseillons fortement lors de la deuxième fermentation d’utiliser une bouteille Le Parfait fermée bien hermétiquement, pour avoir une boisson bien gazeuse à la fin.

Pourquoi ne peut-on pas utiliser de métal lors de la culture ?

Il faut éviter le contact direct de vos souches avec le métal.

Nous vous déconseillons l’utilisation de métal lors de la réalisation de vos boissons car le kombucha et kéfir s’avèrent très acides, les souches ont un pouvoir corrosif. Donc si on utilise une cuillère en métal par exemple, l’action corrosive va attaquer le métal et les composants du métal (chrome, fer, nickel) peuvent alors se dissoudre dans votre boisson. Ces molécules sont mauvaises pour la santé de l’homme et celle de vos scoby.
Pour les contenants : privilégiez le verre et la céramique ; pour les ustensiles : le bois et le tissu, ou à défaut le plastique et l’inox.

Peut-on aller au-delà de 24h pour la seconde fermentation ?

Oui, mais pas au-delà de 48h.

La deuxième fermentation permet à votre boisson deux choses : de former du gaz carbonique pour rendre la boisson effervescente et moins sucrée, et si vous le souhaitez, d’être assaisonnée avec vos saveurs préférées en ajoutant des fruits, des épices ou aromates pour ajuster le goût ! Ainsi nous conseillons une seconde fermentation à l’abri de la lumière et à température ambiante durant 24h, avant de placer votre bouteille au frais. Laisser fermenter au-delà de 24h ce n’est pas un drame, mais veillez à faire attention après 48h : votre boisson pourrait être trop acide et trop gazeuse. La bouteille Le Parfait qui ferme très bien hermétiquement ne laisse pas de gaz s’échapper, donc dépassant 48h vous avez le risque qu’à l’ouverture la boisson explose. 🚿🍾

Sachez que dans tous les cas, la fermentation continue légèrement même au réfrigérateur, donc votre boisson continue d’évoluer au fil du temps : elle est pleine de vie ! 😍

Où est-ce que je peux trouver plus d’idées de recettes ?

Sur notre super groupe Facebook dédié aux utilisateurs de nos kits, où toute une communauté est prête à échanger astuces et idées recettes ! 🤗 Ou bien, rendez-vous sur notre compte Instagram @orisae.fr où nous publions chaque mois 2 de nos recettes exclusives !

Est-ce que le kéfir et le kombucha sont alcoolisés ?

Non, elles ne sont pas considérées comme boissons alcoolisées. En effet, le kombucha et le kéfir possèdent chacun moins de 2% d’alcool. Ce phénomène est dû au fait que le sucre est transformé en éthanol (alcool) lui-même transformé en gaz carbonique puis en acidité. Il se peut que votre boisson ait encore de l’éthanol à la fin de la fermentation. Cependant selon la loi française, une boisson alcoolisée est une boisson qui a plus de 2% d’alcool. En somme, le kombucha et le kéfir ne sont pas des boissons alcoolisées.

J’ai un dépôt au fond de ma boisson, puis-je la boire ?

Oui tout à fait, vous pouvez boire ce dépôt qui n’est autre que des levures. Celles-ci sont d’ailleurs super nutritives ! 😋


C’est un dépôt naturel car votre boisson est non filtrée, tout comme certaines bières, cidres ou même vinaigres artisanaux.


Libre à vous de ne pas boire ce fond ou même de filtrer votre boisson avec un filtre en tissu pour éliminer ce dépôt mais ce serait dommage de perdre ces bonnes levures et ceci diminuerait l’effervescence. C’est bien-sûr comme vous préférez !

Ma bouteille peut-elle exploser sous la pression ?

Plus la boisson reste longtemps en deuxième fermentation, plus elle se remplit de gaz carbonique, plus la pression monte et risque “l’explosion”. Rassurez-vous, c’est très rare. Mais voici quelques précautions à prendre :

  • La deuxième fermentation se passe toujours à l’abris de la lumière (jamais de soleil direct) et aux alentours des 25°C, la chaleur accélère la fermentation et donc la création de gaz carbonique.
  • Utilisez bien la bouteille Le Parfait à fermeture mécanique fournie dans votre kit. Celle-ci est la bouteille parfaite pour vos boissons car conçue pour résister à la pression, contrairement à d’autres bouteilles qui ne le sont pas du tout et risquent donc de ne pas supporter la pression. Vérifiez donc bien la résistance à la pression de votre contenant si vous privilégiez la récupération.
  • Vous pouvez également dégazer délicatement de temps en temps pour éviter l’accumulation de trop de pression.

Dans tous les cas, avant de verser votre boisson, ouvrez le bouchon avec délicatesse afin d’éviter une douche de kéfir ou de kombucha ! 🚿🍾

Une infinité de boisson ? Vraiment ?

Les scoby sont des micro-organismes qui se multiplient pendant la fermentation. Ainsi, ce sont des générations qui s’enchaînent indéfiniment tant que vous en prenez soin, en suivant la notice correctement. Aussi, avec un kit et en prenant bien soin de vos souches, vous pourrez produire ces boissons à l’infini.


Il est toutefois nécessaire de se réapprovisionner en ingrédients de base : fruits, sucre et thé (selon le kit) pour nourrir les scoby.

Les bienfaits des boissons de kéfir et de kombucha :

Toutes les deux sont riches en probiotiques et en levures, essentiels pour notre organisme, qui renforcent notre système immunitaire. On prête au kombucha des vertus antioxydantes et détoxifiantes et au kéfir des vertus digestives.
Pour plus d’infos, consulter la FAQ concernant le kéfir et/ou le kombucha.

Comment consommer les boissons de kéfir et kombucha ?

Si vous n’en avez jamais bu : un verre par jour pour commencer, pour habituer en douceur votre ventre et son microbiote. Après, tout au long de la journée ! C’est une boisson gourmande à siroter à votre souhait : tel un cocktail très chic ou une potion magique. 🍹🔮 Certains la préfère au petit déjeuner, d’autres pour le goûter ou encore à l’apéro ou tout le long de la journée au travail ! À vous de déterminer votre moment préféré pour la savourer.

Entre kéfir et kombucha mon cœur balance, comment choisir ?

Question difficile en effet ! Disons que tant que vous n’avez pas goûté les deux, vous ne saurez réellement lequel vous préférez. Et même : tant que vous n’aurez pas expérimenté par vous-même. Car si une recette de kombucha ne vous convainc pas, peut-être qu’une autre vous fera adorer la boisson, vous voyez ?

Bon mais si vous ne connaissez pas du tout ces boissons, voilà 5 critères de choix, qui pourraient vous aider selon nous :


1) Le goût. 😋

Le kéfir est peut-être plus accessible en goût que le kombucha ? Encore une fois, c’est subjectif car chacun ses goûts ! 😉

Disons que le kéfir se rapproche davantage d’une bonne limonade artisanale : pétillante et fruitée. Elle est acidulée, douce et subtile en goût.

Le kombucha, lui, peut-être plus étonnant, plus caractériel. Mais tout dépend à quel stade de fermentation vous le dégustez ! Peu fermenté (3/4 jours) il peut être encore plus sucré que le kéfir, moyennement fermenté (5/6 jours) il devient plus acide et plus goûteux, au-delà de 6 jours, la boisson est plus corsée, ses arômes peuvent évoquer ceux de la bière ou du cidre.


2) Le temps. ⏱️

Comptez 48 heures pour un kéfir réussi.

Plutôt 7 jours pour du kombucha.

Ainsi pour les pressés : kéfir, pour les patients : kombucha !


3) Les effets santé recherchés. ✅

Kéfir et kombucha sont riches en probiotiques qui apportent une aide essentielle à notre système immunitaire. Quelques effets pour distinguer kéfir et kombucha :

Kéfir : digestion.

Kombucha : anti-oxydant.


4) Le pétillant. 🍺

Kéfir : sera toujours pétillant.

Kombucha : si vous ne faites pas de deuxième fermentation, le kombucha peut rester sans bulle, si vous le portez en deuxième fermentation : il deviendra pétillant.


5) L’aspect de la souche. 😯

Kéfir : des petit grains blancs, translucides, qui restent dans le fond de la boisson… peut-être moins repoussants ?

Mais bon, nous, on trouve que tous les scoby sont jolis ! 💖