Quel est le taux de sucre contenu dans ces boissons ? Comment l’ajuster ?

De manière générale, le kéfir et le kombucha sont 6 fois moins sucrés qu’un soda conventionnel ! Le sucre reste un ingrédient essentiel pour ces deux boissons fermentées étant donné que les microorganismes principaux constituant kéfir et kombucha en font usage en tant qu’aliment principal, d’où l’impossibilité de le cultiver à long terme sans l’utilisation de cet ingrédient.

Plus le temps de fermentation sera long, et moins de sucre sera présent dans la boisson. Notamment, le sucre commencera à être réduit drastiquement à partir de 18 heures pour le kéfir et du septième jour de fermentation pour le kombucha. Afin de diminuer le contenu en sucre davantage, sans pour autant que l’acidité ne devienne intolérable, on utilisera la deuxième fermentation (le sucre sera encore plus dégradé).