Catégories
Tutoriel

Comment faire son premier kombucha maison ?

Comment faire son premier kombucha maison ?

Faire son kombucha maison, c’est facile ! Grâce à ce tutoriel made in Orisæ, vous aurez toutes les clés en main pour bien réussir votre première boisson de kombucha et toutes les suivantes !

"Comment faire son premier kombucha maison ?"

Le kombucha, vous savez ce que c’est ? Eh bien, ça désigne deux choses à ne pas confondre : la boisson fermentée et la souche. La première est le résultat d’une fermentation lactique à partir d’une souche (ou mère) de kombucha, de thé noir ou de thé vert infusé, et de sucre. La mère de kombucha, elle, est un SCOBY, un acronyme anglais qui signifie « Symbiotic Culture OBacteria and Yeast », donc une culture symbiotique de bactéries et de levures en français. Ce n’est pas un champignon contrairement à ce que l’on pourrait penser ! 😉

Visuellement, un scoby de kombucha ressemble à un disque gélatineux à placer dans son thé sucré. Plus vous cultivez, plus il grossit et forme des couches.

Il existe de nombreuses croyances sur l’origine du kombucha mais aucune source fiable ne permet de l’identifier avec exactitude, celle-ci reste donc un mystère à ce jour. Ce dont on est sûr·e·s, c’est que c’est une boisson ancestrale !

La boisson de kombucha comporte des bienfaits certains : elle est pleine d’antioxydants, et de probiotiques, des micro-organismes bons pour la santé et indispensables pour notre corps ! Lorsque nous la consommons, notre système immunitaire est renforcé. 💪

Faire son kombucha maison, c’est facile et délicieux ! Orisæ va vous apprendre, en quelques étapes, à faire 1 litre de kombucha chez vous en 7 jours top chrono !

icone feuille

Le matériel à préparer :

  • 1 ou 2 récipient(s) ou bocaux non métallique(s) (1L au moins) pour la fermentation
  • casserole ou bouilloire pour infuser le thé
  • cuillère en bois
  • tissu ou torchon propre à placer sur le récipient pour éviter insectes et poussières tout en laissant passer l’air
  • élastique ou ficelle
  • passoire fine en inox ou plastique ou tissu
  • bouteille à bouchon mécanique pour embouteiller son kombucha
  • 1 entonnoir

Les ingrédients pour 1L de kombucha maison

  • 1 mère de kombucha d’environ 50 grammes
  • 100 ml de liquide de démarrage appelé aussi “starter” et provenant d’une précédente culture de kombucha
  • 5 grammes de thé noir nature et bio de préférence
  • 50 grammes de sucre bio de préférence. (Nous utilisons du sucre de betterave pour sa teneur en saccharoses, mais vous pouvez aussi utiliser du sucre blond.)
  • 1L d’eau du robinet (si chlorée, laissez reposer pendant une nuit ou filtrez-la.)
Matériel pour préparer du kombucha : une bouteille à bouchon mécanique, deux bocaux, une passoire, un tissu avec un élastique, 50g de sucre, 5g de thé, 100 ml de starter et une mère de kombucha.

Pour faire son propre kombucha, il faut donc se procurer une souche. Sans ça, pas de fermentation et pas de boisson !

Où se procurer un scoby, vous nous direz ? Vous avez le choix : soit vous avez des ami·es qui ont déjà cultivé du kombucha et veulent bien vous offrir une mère de kombucha, soit vous pouvez commander notre kit kombucha complet et zéro-déchet sur notre boutique en ligne : on vous propose alors de cultiver votre souche à la maison avec tous les ingrédients nécessaires pour démarrer votre première culture !

La fermentation du kombucha : comment faire ?

  1. Faites bouillir 1 litre d’eau.
  1. Laissez infuser le thé dans l’eau bouillante pendant 10 minutes, puis retirez toutes les feuilles de thé avec un filtre.
Infusion du thé noir dans le bocal.
  1. Versez 50g de sucre dans le thé encore chaud et remuez avec la cuillère en bois jusqu’à dissolution.
Le sucre est versé dans le thé encore chaud.
  1. Couvrez et laissez refroidir jusqu’à température ambiante.
  1. Une fois le thé refroidi, ajoutez 100 ml de liquide de démarrage puis déposez votre mère de kombucha dans le thé sucré.
La souche de kombucha est déposée dans le liquide refroidi.
  1. Couvrez votre récipient avec le tissu et fixez-le à l’aide d’un élastique.
  1. Laissez fermenter pendant environ 5 jours dans un endroit à température ambiante (entre 21°C et 25°C) et à l’ombre.
  1. Voilà la première étape réalisée ! Plus qu’à patienter, vous pouvez en profiter pour goûter de temps en temps votre préparation et même donner un petit nom à votre souche. Il est même possible que votre mère de kombucha fasse un bébé SCOBY, c’est-à-dire une nouvelle souche ! 🤗
icone feuille

La récolte et la mise en bouteille du kombucha

La boisson de kombucha fermentée après cinq jours. La boisson a maintenant pris une jolie couleur ambrée.
  1. Après 5 jours, une fois la fermentation terminée, retirez délicatement votre souche avec les mains propres et sans utiliser de métal.
  1. Réservez 100ml de votre boisson fermentée actuelle que vous mettrez au frais avec votre souche pour la conserver.
Dans un petit bocal, la souche est parfaitement conservée avec son liquide de démarrage.
  1. Versez le reste de votre culture dans une bouteille à fermeture mécanique à l’aide d’un entonnoir.
  1. Pour une boisson plus pétillante, laissez fermenter encore 24h en plaçant la bouteille fermée à l’ombre et à température ambiante. C’est également à cette étape que vous pouvez aromatiser votre boisson avec des fruits, des épices ou encore des herbes aromatiques… Votre imagination n’a pas de limites !
  1. Enfin, placez votre bouteille au réfrigérateur.
  1. C’est l’heure de déguster ! Attention en ouvrant votre bouteille, le kombucha peut être effervescent et vous éclabousser.
L'effervescence du kombucha.

Recommandations et précautions à prendre

Lavez-vous bien les mains ainsi que tout le matériel pour éviter toute contamination de votre souche.

N’exposez pas votre culture directement au soleil.

Pendant la fermentation, pensez à toujours bien couvrir votre kombucha avec un linge. D’une part car la production de gaz carbonique risque d’exercer une forte pression si vous utilisez un contenant fermé hermétiquement ; d’autre part, pour éviter que les insectes et les poussières ne viennent s’immiscer dans votre boisson.

Évitez de mettre le kombucha en contact direct avec tout instrument métallique car la souche de kombucha a un pouvoir corrosif : elle va alors attaquer le métal et ses composants pourraient se dissoudre dans votre boisson. Pour les contenants : privilégiez le verre et la céramique ; pour les ustensiles : le bois et le tissu, ou à défaut le plastique et l’inox.

icone feuille

Vous savez maintenant tout pour préparer un délicieux kombucha maison ! Nous espérons que de nouveaux horizons 🌅 vont s’ouvrir à vous grâce à la fermentation de cette boisson étonnante qu’est le kombucha ! Nous espérons que ce tuto vous a été utile et nous avons hâte de découvrir vos expérimentations culinaires. 😍

Santé ! Dégustez votre bon kombucha.

Ne loupez rien de nos actualités et suivez-nous sur Facebook ou Instagram.

Orisae – Un avenir à faire pousser !